S'informer Les Assises pour la ville 2011 : Cinquièmes Assises pour la Ville sur le thème de l’écologie urbaine
2011 : Cinquièmes Assises pour la Ville sur le thème de l’écologie urbaine PDF Imprimer

L’enjeu de ces Assises :

Interroger le projet de ville au travers de la thématique écologie urbaine, afin de construire ensemble une ville solidaire dans un environnement durable. En effet, l’écologie urbaine appréhende le milieu urbain dense qu’est la ville comme un écosystème qui, pour rester en équilibre, vise une cohabitation harmonieuse entre l’Homme (son mode de vie urbain : notion de consommation et de comportement) et son environnement (maintien de sa qualité & préservation des ressources naturelles qu’il utilise ou sur lesquelles il a un impact : biodiversité, air, eau, énergie, etc).

Des équilibres écologiques que Nanterre veut participer à préserver à toutes les échelles, de la métropole à l’échelle de la planète. Pour initier une ville, une métropole et une planète solidaires, humaines, durables et démocratiques.
Afin de développer une prise de conscience collective sur les enjeux locaux et globaux de l’écologie urbaine, les processus de mobilisations seront organisés dans des démarches graduelles : ludiques, festives, démonstratives, avec des temps d’appropriation du territoire, in situ par les usagers, pour ensuite amener les habitants et acteurs du territoire à la réflexion et au débat puisque la participation est également synonyme d’enrichissement mutuel et d’apprentissage dans une perspective d’intérêt général.


La préparation des Assises
:

Deux études ont été demandées :

-Le diagnostic stratégique environnemental partagé
Cette démarche réalisée par une équipe pluridisciplinaire (Respublica, Energies Demain et ID Communes) permettra de disposer d’un diagnostic stratégique environnemental partagé avec l’ensemble des parties prenantes du territoire.
Objectifs  : 
         - identifier et analyser les objectifs des politiques publiques au regard des problématiques d’écologie urbaine, de la nouvelle réglementation introduite par les lois Grenelle, mais aussi des grandes réflexions en cours relatives à « Nanterre dans l’Ouest Parisien », son adhésion à la communauté d’agglomération Mont Valérien; et au SIEP (Syndicat Intercommunal d’Etudes et de Projets).
         - mesurer les réalisations en matière d’écologie (ce qui a été fait) les résultats et impacts (les effets que cela a produit),
         - comprendre les écarts entre ce qui était attendu et ce qui a été réellement produit pour
contribuer à l’amélioration de la politique mise en oeuvre.

- Le sondage
Cette enquête d’opinion qualitative et quantitative permettra de savoir comment les habitants et usagers de la ville perçoivent leur ville dans une perspective d’écologie urbaine. Deux démarches sont prévues :
-Un sondage auprès d’un panel représentant la population de Nanterre (800 à 1000 personnes).
-Une étude qualitative auprès de groupes constitués: habitants des quartiers / salariés / jeunes 18-25 ans / étudiants, etc.
Les éléments du diagnostic seront restitués aux habitants et acteurs de territoire sous la forme d’un « donné à débattre » en vue d’une appropriation de ces sujets par tous les publics lors des Temps Forts des Assises. Il doit mettre en avant les grands enjeux de l’écologie urbaine à Nanterre et proposer des pistes de réponses aux problématiques posées afin de co-définir et co-produire ensemble une première trame de plan d’actions et des engagements réciproques à l’échelle locale. Pour poursuivre sur le bilan à mi-mandat.

La préparation des Assises a également été assurée par la Commission extra municipale de l’environnement et de l’écologie urbaine .Ses membres co-animent les rencontres régulières appelées « les Rendez-vous citoyens de la CEMEEU », à l’AGORA, largement ouvertes puisque publiquement annoncées dans le programme.
Ces soirées-débats, consacrées aux thèmes de l’écologie au quotidien choisis en accord avec la CEMEEU, ont pour objectif de tirer un bilan partagé afin d’apporter une réponse collective et de mobiliser tous les acteurs du territoire lors des Assises autour de l’écologie urbaine.


D’autre part, les citoyens sont appelés à participer à la préparation de ces Assises sous deux formes :

-un questionnaire, destiné à alimenter le débat autour de l’écologie urbaine à Nanterre. L’occasion pour les Nanterriens d’exprimer leurs idées, leurs propositions sur ces questions de ville durable, ville pour tous, ville où il fait bon vivre… Une synthèse du questionnaire sera présentée lors du débat final du 14 mai prochain, aux Arènes de Nanterre.

-un site dédié : www.assisespourlaville-nanterre.fr, avec un large espace participatif et contributif ouvert à tous.


Quatre temps forts sont prévus dans les Cinquièmes Assises

-Le temps de la convivialité : (re)découverte de lieux remarquables de la ville
Ces lieux remarquables donnent à voir des réalisations concrètes ou des sites nanterriens et permettent d’engager le débat sur les questions d’écologie urbaine. Dans ces lieux de rassemblement et de convivialité seront privilégiées les rencontres directes et informelles, dans un esprit festif. Exemples : les « balades urbaines » du samedi 7 mai, suivies d’un pique-nique sur les Terrasses et d’un débat autour de la thématique « inégalités sociales et inégalités environnementales ». Ou encore le « dimanche aux jardins » du dimanche 8 mai.

-Le temps de la démonstration : une semaine d’actions concrètes et participatives sur l’écologie, menées par les acteurs de la ville, du lundi 9 au vendredi 13 mai à l’Agora.
 Des ateliers thématiques seront initiés par la ville, condition de la co-construction d’une première trame de plan d’actions et des engagements réciproques à l’échelle locale. Ils seront suivis de conférences-débats ouvrant plus largement les sujets traités lors des ateliers.

-Le temps du débat : le grand débat citoyen, samedi 14 mai, aux Arènes de Nanterre
Un premier temps sera consacré à la synthèse des travaux menés pendant toute la semaine avec les citoyens ; puis l’énoncé des orientations en vue d’un plan d’actions à l’échelle locale sera présenté.
Dans un deuxième temps, un débat contradictoire  sera organisé: il s’agit de confronter des points de vue différents voire opposés mais avec pour objectif de contribuer à un développement durable sur le territoire, dans une perspective d’intérêt général

-Le temps de la fête : l’EcoZone, l’événement final d’une semaine d’actions concrètes et participatives sur l’écologie urbaine, menées par les acteurs de la ville.
La 3ème édition du festival « EcoZone, l’écologie au quotidien » se tiendra le dimanche 15 mai 2011 dans le parc des Anciennes Mairies et la rue des Anciennes Mairies.


A lire aussi :

La philosophie des Assises pour la ville
Une longue expérience de démocratie participative

1997 : Premières Assises  pour la ville, « La Parole aux citoyens »
1999 : Deuxièmes Assises pour la ville, « Citoyens et Partenaires »
2001 : Troisièmes Assises pour la ville, cahiers d’expression et appel à projets
2003 : Quatrièmes Assises pour la ville, Consult’action, « Services publics et vie quotidienne »
2006 : Premières Assises de la Jeunesse