Question de la semaine

Combien y a-t-il d'éco-quartiers à Nanterre?
 
facebook


Accueil Actualités L’avis de quelques participants à l'atelier citoyen sur les transports
L’avis de quelques participants à l'atelier citoyen sur les transports PDF Imprimer

10maiyaminaAmina, quartier Préfecture :

« J’aime beaucoup cette façon d’échanger en petits groupes, c’est riche et ça permet à chacun d’exposer ses idées. C’est important de réfléchir ensemble à la manière d’améliorer notre ville. J’aimerais que Nanterre instaure une location de vélo en libre-service (Vélib’) comme à Paris. J’avais un vélo, mais faute de place je le stockais sur mon balcon, il s’est abîmé, rouillé, j’ai dû le jeter.

Une question qui me tient à cœur c’est la sécurité dans les parkings : j’ai une voiture et depuis 22 ans je la garais dans mon parking mais maintenant il y a toujours des jeunes dans le parking de la résidence, je ne m’y sens plus en sécurité, j’ai peur d’être agressée et je gare ma voiture dehors, c’est dommage.
Une idée émise aujourd’hui que je trouve bonne : rendre le centre-ville totalement piétonnier ! »


10maiclaude1Claude, La Boule, association Naturellement Nanterre :

« On parle beaucoup d’écologie urbaine, à Nanterre comme ailleurs, c’est à la mode, mais en fait cela avance seulement si le maire veut que cela avance. A Nanterre, on en parle beaucoup mais c’est tout, comme souvent ailleurs en France…. C’était intéressant ce soir mais on retrouve toujours les mêmes idées, on demande plus de nature, plus d’arbres, moins de béton, on demande une amélioration des pistes cyclables, rien de neuf ! »


10maimec2okRomain, Sartrouville, association Voiture and co :

« C’est dommage qu’on ait été entre personnes convaincues, encore une fois ! Limiter la place de la voiture, développer le covoiturage, l’auto-partage, ce sont de bonnes idées. Mais, en tant que conseiller en mobilité, je pense que l’essentiel, c’est la sensibilisation et l’éducation des gens. Il faut restreindre progressivement le stationnement et proposer des alternatives. C’est le rôle des associations comme la nôtre mais aussi celui de la municipalité, et cela demande des financements ! »


10maiclaudeClaude, Mont-Valérien :

« Je suis un grand utilisateur de transports en commun et pour cause, je n’ai pas de voiture ! Quand on habite mon quartier, il faut aimer marcher… Je pense qu’il faudrait améliorer la fréquence des bus ; on pourrait aussi améliorer la fluidité de la circulation en synchronisant mieux les feux rouges.  Je trouve que ce soir on était plus dans les constats que dans les idées.  Quant à piétonniser totalement le centre-ville, cela ne sera possible que le jour où on aura développé suffisamment d’offres de transport alternatives.
 J’habite sur le Mont-Valérien depuis 22 ans et il ne s’est pas passé grand-chose depuis mon arrivée côté transports en commun, sauf la circulation des bus le soir. Avant, ils s’arrêtaient à 20h… »


Michel, quartier Parc nord, membre de l’association nanterrienne GAP :

 « Je suis venu donner mon avis sur la voirie cyclable de Nanterre que je trouve hétérogène et assez mal fichue. J’ai fait une proposition : établir un cahier des charges pour homogénéiser les pistes cyclables sur la commune et pourquoi pas l’interco, l’idée étant de créer une signalétique qui permette de repérer facilement les pistes, comme à Amsterdam, où les voiries cyclistes sont signalées en rouge. Il faudrait d’autre part réfléchir à un moyen de faire respecter les pistes par les autres usagers de la route, comme à Amsterdam toujours où l’automobiliste qui stationne sur une piste cyclable est systématiquement et rapidement verbalisé. Il faudrait aussi améliorer l’entretien des pistes cyclables, surtout celles qui sont en site propre, et où les balayeuses municipales ne passent pas, elles sont souvent encombrées par des feuilles, des branches. Je fais du vélo en tant que sportif, je pourrais en faire plus dans la ville, mais j’habite en appartement et je n’ai pas la place de stocker deux vélos… »

  

10maimec4Gilles, Mont-Valérien :

« Les transports en commun sont assez difficiles en général à Nanterre, les bus en particulier sont souvent saturés. Je prends le 258 vers La Défense pour aller travailler, il y a une très grande fréquence mais le trajet est très long, l’accès à La Défense est épouvantable avec beaucoup de bouchons, il faudrait des voies dédiées sur la fin du parcours. Mon rêve : limiter la vitesse à 30km/h dans toute la ville. Ca permet de consommer moins de carburant, c’est moins dangereux pour les piétons et les cyclistes, ça fait moins de bruit. »

 


+ 8
+ 0
 

Désolé, vous ne pouvez pas laisser d'avis.