Question de la semaine

Combien y a-t-il d'éco-quartiers à Nanterre?
 
facebook


Accueil Actualités Balade urbaine : des bâtiments BBC du quartier Hoche aux hérons du parc du Chemin-de-l’Ile
Balade urbaine : des bâtiments BBC du quartier Hoche aux hérons du parc du Chemin-de-l’Ile PDF Imprimer

besthochedebutPour l’ouverture des 5e Assises pour la ville sur le thème de l’écologie urbaine, 3 balades urbaines étaient exceptionnellement organisées samedi 7 mai dans la ville. Parmi elles, celle qui conduisit une vingtaine de Nanterriens à la découverte du futur éco-quartier Hoche et du parc du Chemin de l’Ile.

Premier arrêt à la chaufferie  bio-masse qui alimentera en énergie les 650 logements de l’éco-quartier, où vivront environ 1800 personnes.

 

80% de l’énergie du quartier sera fournie grâce au bois (cagettes et surtout produits connexes de la production forestière), le gaz étant utilisé comme énergie d’appoint en cas de grands froids. La chaufferie alimente déjà la cité Komarov voisine. Un mode de chauffage qui permettra d’économiser 930 tonnes d’équivalent carbone chaque année.
epadesa
Deux représentantes de l’aménageur : EPADESA (Etablissement Public La Défense Seine-Arche) proposent ensuite un tour du futur quartier, décrivant les projets en cours : ici, la construction de 52 logements sociaux, en maisons de ville et bâtiments bas.  Plus loin,  un bâtiment de 4 étages BBC tout en bois. Découverte ensuite du projet très innovant : « Le grand portail », une coopérative regroupant 16 familles toutes issues du logement social, qui construisent ensemble leurs futurs logements. L’architecte du bâtiment a été choisi par les familles et l’immeuble devrait être livré en 2013.

Au fil de la balade se dessine un quartier entièrement BBC (Bâtiment Basse Consommation) privilégiant logements traversants, terrasses et toits végétalisés, planchers chauffants (plus économes en énergie), potagers sur les toits etc. 8% environ des logements du quartier seront en accession encadrée à la propriété , 52% en accession libre, 40 % en logements sociaux (locatifs).hochemaquette


fei-alice2Seconde partie de la balade : la découverte des aspects méconnus du parc du Chemin de l’Ile, avec un focus particulier sur l’eau. Le parc est en effet doté de bassins permettant l’épuration d’une (petite) partie de l’eau de la Seine par l’action naturelle de plantes filtrantes et de micro-organismes.
Certaines plantes (macettes et roseaux) sont capables de stoker les nitrates, d’autres limitent les germes pathogènes présents dans l’eau, d’autres enfin comme les nénuphars permettent l’oxygénation de l’eau.

Résultat : sur 1000 bactéries pathogènes contenues dans l’eau à l’origine, une seule demeure à la fin du processus d’épuration… Autre conséquence favorable de la création de ces bassins : oiseaux, batraciens et insectes se sont appropriés le parc et il n’est pas rare d’y observer hérons ou hirondelles…


+ 11
+ 0
 

Désolé, vous ne pouvez pas laisser d'avis.