S'informer Les Assises pour la ville 2006 : Premières Assises de la Jeunesse
2006 : Premières Assises de la Jeunesse PDF Imprimer

Ces Assises sont consacrées à un thème identifié comme très important par les Nanterriens. Elles sont une contribution à un débat politique et sociétal fort, après le mouvement lycéen contre la Loi Fillon, les évènements de novembre 2005 dans les banlieues, le mouvement victorieux contre le CPE.

La majorité municipale de novembre 2005 propose donc que ces Assises répondent aux questions suivantes : Comment peut-on favoriser l'investissement des jeunes dans la vie de la cité et au-delà ? Comment valoriser leurs pratiques ? Comment leur donner toute leur place ? Pour Gérard Perreau Bezouille, 1er adjoint, « les jeunes doivent être partenaires de la construction (…) Cette participation des jeunes (…) les incite à considérer qu'ils sont aussi une ressource, qu'ils ont une réelle influence dans l'élaboration des politiques locales les concernant » (9 décembre 2006)

En amont de ces Assises, un diagnostic est réalisé en juin 2005 par les services de la ville. C'est dans ce cadre que BVA met en place un dispositif complet d'étude afin de réaliser un état de l'opinion sur la place des jeunes à Nanterre mais aussi et surtout de proposer une méthodologie participative permettant aux jeunes de s'impliquer et de se projeter dans leur ville et dans la cité au sens large.
L’étude BVA :
Le dispositif central de l'étude repose sur la consultation de l'ensemble des jeunes de 11 à 18 ans scolarisés dans la ville de Nanterre. Cette consultation a pour principal avantage d'informer l'ensemble des jeunes Nanterriens de la tenue des Assises sur un thème qui les concerne en premier lieu. Elle leur offre par ailleurs la possibilité de participer à leur préparation en répondant au questionnaire.
L’étude qualitative permet de comprendre comment les jeunes conçoivent leur vie et leur implication – ou non – dans leur ville. Elle permet aussi de préparer la trame du questionnaire selon les différents enjeux émergents.

A l'image de ce qui a été fait lors de la Consult'Action, BVA met en place un dispositif d'envergure afin d'assurer la meilleure représentativité de l'échantillon obtenu.

Pour ce faire, quatre éléments sont mis en place :

    -une conception du questionnaire qui le rende le plus attractif possible (ergonomie, questions implicantes, rapidité de passation, simplicité et clarté des libellés des questions) ;

     -la distribution des questionnaires, par des agents de la municipalité, à l'entrée des lycées et des collèges en mains propres ;

    -l'implication , à l’initiative de la ville de Nanterre, des directeurs d'établissements et des professeurs afin de motiver les jeunes à répondre.

     -la boîte à idées (sur le web) : afin de créer davantage d'interactivité, un espace d’expression est mis en place sur le site de la Mairie de Nanterre, sur le modèle d'une boîte à idées. Le questionnaire papier fait mention de cette boîte à idées.

L'étude miroir par téléphone : en complément de l'étude auprès des jeunes, il est également intéressant de disposer de l'avis du reste de la population nanterrienne sur la question de l'insertion des jeunes dans la vie de Nanterre. Ainsi, un échantillon de 800 personnes est sélectionné parmi les parents de jeunes de 11 à 18 ans scolarisés à Nanterre, et parmi les jeunes de 18 à 25 ans, pré-adultes étudiants ou actifs.
En outre, les Assises Jeunesse sont également l'occasion d'instaurer de manière pérenne des structures participatives propres aux jeunes Nanterriens. C'est le cas avec la création de la Semaine de Ouf, événement annuel consacré aux jeunes, permettant ainsi, durant une semaine complète, de leur réserver un espace d'expression pour prolonger le débat.

Le 9 décembre 2006, lors du temps fort des Assises Jeunesse, la ville prend 30 engagements auprès des jeunes .

 

A lire aussi :

La philosophie des Assises pour la ville
Une longue expérience de démocratie participative

1997 : Premières Assises  pour la ville, « La Parole aux citoyens »
1999 : Deuxièmes Assises pour la ville, « Citoyens et Partenaires »
2001 : Troisièmes Assises pour la ville, cahiers d’expression et appel à projets
2003 : Quatrièmes Assises pour la ville, Consult’action, « Services publics et vie quotidienne »
2011 : Cinquièmes Assises pour la Ville sur le thème de l’écologie urbaine