Question de la semaine

Combien y a-t-il d'éco-quartiers à Nanterre?
 
facebook


Accueil Actualités Protégeons les hirondelles !
Protégeons les hirondelles ! PDF Imprimer

C’est le printemps et avec lui reviennent hirondelles et martinets. Des espèces protégées en France et pourtant leur nombre diminue de façon alarmante, surtout les hirondelles de fenêtre : elles souffrent  de l’évolution des matériaux de construction et des formes de l’architecture moderne.
Leurs nids sont souvent détruits lors des ravalements de façade, des réhabilitations de quartier ou plus grave encore, par simple souci de propreté.

Pourtant, il est facile de préserver à la fois les nids d’hirondelle et la propreté des murs : il suffit d’installer une planche sous le nid. Cette solution, préconisée par la Ligue pour la Protection des Oiseaux, satisfait tout le monde, humains et oiseaux : elle n’empêche pas la reproduction des oiseaux, tout en retenant les déjections. Attention, il faut la placer à environ 50 cm sous les nids, sinon elle peut servir de perchoir aux pies pour croquer les hirondelles…

Pour protéger les hirondelles, vous pouvez également installer des nichoirs artificiels, à commander sur le site de la LPO. L’idéal c’est de les installer à un minimum de 4 mètres de haut, dans un espace dégagé (pas de lierre sur la façade, d’arbre ou de buisson trop près), sous une corniche de 35 cm de large minimum, en évitant le plein soleil et si possible, près d’une colonie d’hirondelles. Sinon, vous pouvez attirer les oiseaux, en diffusant des chants d’hirondelles. Plus de détails ici.
Il est déjà un peu tard pour attirer les hirondelles cette année, en revanche, vos nids artificiels pourront être repérés par les jeunes de l’année qui prospectent en vue d’une nidification l’année suivante !

Ce que dit la loi :
Détruire un nid d’hirondelle est passible d’une amende de 9 000 euros et/ou d’une peine d’emprisonnement d’une durée maximale de 6 mois. En application de l’article L411-1 du code de l’environnement concernant les espèces protégées (dont les hirondelles font partie), sont interdits notamment « la destruction ou l’enlèvement des œufs ou des nids ». Si vous êtes témoin de ce type d’infraction, il faut prévenir l’ONCFS (Office Cational de la Chasse et de la Faune Sauvage) de votre département. Leurs coordonnées sont disponibles auprès du service « environnement » de votre préfecture et de celui de la « chasse » de la Direction Départementale de l’Agriculture et de la Forêt, de votre département, ainsi qu’à la LPO.

 


+ 9
+ 3
 

Désolé, vous ne pouvez pas laisser d'avis.