S'informer Enjeux du développement local Le projet spatial de Nanterre
Le projet spatial de Nanterre PDF Imprimer

L’ensemble des orientations et objectifs du PADD se traduisent par un projet spatial, composé de quatre axes principaux :

- le projet de renouvellement urbain et social (PRUS) du territoire  Seine-Arche
- la confortation du centre ancien en tant que centralité historique.
- la reconquête de l’ensemble des grands axes
- la valorisation et l’accompagnement de la mutation des zones d’activités.

- le projet de renouvellement urbain et social (PRUS) du territoire  Seine-Arche comprenant la ZAC Seine-Arche et les cités d’habitat construits après guerre.
Les PRUS du Petit Nanterre et du quartier Université sont en phase opérationnelle, la Société d’Economie Mixte Nanterre Aménagement (SEMNA) a été sélectionnée en tant qu’aménageur des premiers projets prioritaires du Chemin de l’Ile et le schéma directeur des quartiers du Parc est entré en phase de concertation en 2010 .
Les Terrasses du Parc sont soit livrées soit en cours de construction. Les chantiers se multiplient sur le quartier Université et dans le quartier du Chemin de l’Ile, le secteur Hoche est entré en construction face au parc du Chemin de l’Ile, première réalisation de l’opération Seine-Arche.

- la confortation du centre ancien en tant que centralité historique. Elle est entrée dans une nouvelle phase avec l’engagement de l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat – Renouvellement Urbain et le lancement d’une réflexion sur l’évolution de la place Foch et ses abords. La préservation de ses faubourgs urbains traditionnels (Vieux-Pont, Plateau-Mont Valérien, boulevard de la Seine) est assurée par le règlement et la mise en place de plusieurs recommandations.

- la reconquête de l’ensemble des grands axes : hors zone d’aménagement, les opérations de reconversion de terrains permises par le PLU se sont multipliées ces dernières années le long des principales avenues, participant à réduire leur caractère de coupures urbaines.

- la valorisation et l’accompagnement de la mutation des zones d’activités. Principal objectif sur ces zones : mieux les intégrer à la Ville, parvenir à y maîtriser le développement de bureaux et à maintenir un tissu économique diversifié conservant une place importante aux petites et moyennes entreprises et à l’économie productive, particulièrement en bord de Seine.

Dans ce contexte urbain en pleine mutation, l’écologie urbaine apparaît à Nanterre comme un enjeu majeur du projet de ville. Ces projets, au service d’une ville durable et du mieux vivre ensemble, seront interrogés lors des 5èmes Assises pour la ville.

Pour en savoir plus, consulter les Cahiers des Recommandations Architecturales et Paysagères (CRAUP) de la ville.

A lire aussi :

-Une ville solidaire et écologiquement responsable

-Des ambitions traduites dans les documents-cadres de Nanterre

-Faire partager l'ambition nanterrienne : les ateliers de l'Ouest parisien

-De nouveaux moyens de gouvernance