Question de la semaine

Combien y a-t-il d'éco-quartiers à Nanterre?
 
facebook


Accueil Actualités Balade en Pédibus jusqu’au jardin des Découvertes
Balade en Pédibus jusqu’au jardin des Découvertes PDF Imprimer

pedibusok14h30, parc des Chenevreux, une petite troupe visible de loin avec ses gilets verts fluo attaque la montée de la rue de Suresnes, à la sortie du parc... Une vingtaine d’enfants et autant d’adultes démarrent à pied une petite promenade jusqu’au jardin des Découvertes, en haut du Mont-Valérien.
20 minutes à pied, autant dire pas grand-chose pour ces habitués du Pédibus, ramassage scolaire à pied organisé tous les matins. Ici, tout le monde se connaît, les enfants vont à l’école Romain Rolland et empruntent régulièrement l’une des 2 lignes de Pédibus (40 à 50 enfants les rejoignent chaque jour).

Zahra est venue avec ses enfants Elyès, 9 ans et Yasmine, 6 ans : « Ce genre d’animations, et plus largement les Assises, c’est important pour sensibiliser les enfants à l’écologie. Plus tôt on les initie, plus ils seront actifs à l’avenir. On a de la chance, on vient d’obtenir de la mairie un jardin partagé près de notre immeuble, la résidence Félix Faure, on a jardiné toute la matinée, on a retourné la terre, arraché les mauvaises herbes ». Elyès, surtout, est très motivé. Son rêve : « faire pousser des pastèques et des fraises. Pour l’instant on a semé de la menthe et de la coriandre… » maman1

Arrêt bobo, arrêt pipi, arrêt pour boire, tout le monde avance dans la bonne humeur. Zakia, venue avec sa fille Manäl, en CE2 à Romain-Rolland et sa petite dernière de 3 ans, apprécie ces sorties « pour rencontrer les autres parents et enfants.  Et puis marcher, c’est ludique, ça fait bouger. Ce qui est dommage c’est que certaines rues ne sont pas vraiment adaptées à la marche à pied, les trottoirs sont trop étroits, y compris pour les personnes handicapés ou quand on a une poussette. Surtout, les automobilistes se garent n’importe où, il faudrait essayer de plus faciliter la vie des gens à pied… ».

petitesbetespm15h : arrivée au jardin des Découvertes et au jardin partagé d’à côté. Des animations « petites bêtes » et jardinage attendent les marcheurs.  D’un côté on part à la recherche d’insectes dans le jardin pour les observer, avant de les relâcher à l’exact endroit où ils ont été ramassés. C’est l’occasion d’en savoir plus grâce aux animatrices sur les coccinelles, punaises rayées, libellules, tritons présents dans cet espace naturel préservé.
Donia est venue de Rueil avec sa fille Lina, à l’invitation de sa sœur, nanterrienne. « C’est important pour les enfants de comprendre qu’on ne fait pas n’importe quoi dans un sous-bois, qu’il vaut mieux rester sur les chemins, ils découvrent que la forêt est pleine d’êtres vivants qui vivent sous les feuilles et qu’il faut les respecter. Cela éveille leur curiosité, leur attention »…
lecompostDe l’autre côté, sur une parcelle de 560mètres carrés, les bénévoles de l’association « C’est si bio-Jardin solidaire» qui gèrent le jardin partagé proposent aux enfants de découvrir pêle-mêle : le circuit du compostage, le carré des aromates, les légumes et fruits plantés et la serre des semis. Et tout le monde repartira avec laurier, sauge, thym, sariette, lavande…


+ 9
+ 0
 

Désolé, vous ne pouvez pas laisser d'avis.