S'informer Enjeux du développement local Porter haut ses valeurs : Nanterre ville durable et solidaire à travers le monde
Porter haut ses valeurs : Nanterre ville durable et solidaire à travers le monde PDF Imprimer

"Un autre monde est possible et il commence dans la ville !" Cette ambition, Nanterre la porte partout dans le monde, à travers les nombreux réseaux auxquels elle participe. Dans une "planète urbaine", les villes, ensemble, peuvent en effet influencer le monde. D’où l’importance de multiplier les échanges d’expériences et d’informations entre autorités locales. C’est l’objectif de ces réseaux : contribuer à faire grandir ensemble la solidarité, la justice sociale, le développement durable et la démocratie. S’enrichir sur des thématiques communes comme l’accès à la santé, la participation citoyenne, la culture. Ainsi les bonnes pratiques de Nanterre, imaginées, développées et implantées au niveau local, dans les quartiers, sont porteuses d’alternatives au niveau planétaire.
Voici les réseaux auxquels Nanterre participe :

-FAL-P, le Forum des Autorités Locales de Périphéries (FAL-P) pour des métropoles solidaires

Créé en 2003 (lire l'historique) le FAL-P regroupe des territoires urbains ayant des histoires et des point communs, notamment dans l’inclusion sociale, la solidarité, le droit à la ville et la participation citoyenne. Ce réseau informel de pouvoirs locaux de banlieues populaires du monde connecte aujourd’hui près de 200 banlieues de 25 pays. Objectif : faire entendre les « voix » des banlieues ; agir au plan local comme au plan mondial pour des métropoles solidaires, écologiquement responsables, démocratiques et citoyennes (voir la déclaration de Getafe). Nanterre coordonne le réseau au plan mondial et, à ce titre, est co-présidente de la commission « Villes de périphéries » au sein du CGLU (organisation mondiale des pouvoirs locaux).

-« Mayors for Peace » (Maires pour la paix)

Mayors for Peace » (Maires pour la paix) a été créé par les maires des villes martyres d’Hiroshima et Nagasaki au Japon dans le but de promouvoir le désarmement nucléaire sur la planète. Nanterre est membre de sa branche française l’Association des Françaises des Communes, des Départements, des Régions pour la Paix (AFCDRP).

-Association Internationale des Villes Educatrices

Elle rassemble les villes qui se sont engagées dans des politiques éducatives et de promotion de la citoyenneté. Les membres français ont créé le Réseau Français des Villes Educatrices.

-Cités Unies France (CUF)

Association fondée en 1974 par les adhérents français de la Fédération Mondiale de Cités Unies (ex Fédération Mondiale des Villes Jumelées). Son but : promouvoir et soutenir l’engagement international des pouvoirs locaux français à travers notamment les coopérations décentralisées. Nanterre est membre du bureau national de CUF.

-Observatoire International de la Démocratie Participative (OIDP)

Animé par la ville de Barcelone (Espagne), il regroupe près de 300 membres -surtout des autorités locales et des centres de recherches. Il collecte les expériences de démocratie participative, échange sur des problématiques liées aux expériences en organisant une conférence annuelle. Nanterre qui participe à sa coordination internationale a accueilli la 7e conférence en 2007.

-Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU)

C’est le référent unique des pouvoirs locaux au sein de l’ONU. Fondé en 2004 à Paris par la fusion de plusieurs organisations (Fédération Mondiale des Cités Unies, International United Local Authorities), CGLU a vocation à porter la « voix » des pouvoirs locaux dans le monde. Nanterre avec le réseau « FAL-P pour des métropoles solidaires » anime sa commission « villes de périphéries » et participe à ce titre au bureau mondial de CGLU.

-Réseau de Coopérations Décentralisées avec la Palestine (RCDP)

Le RCDP permet aux collectivités locales françaises engagées dans des projets de solidarités avec des villes palestiniennes de mettre en commun leurs moyens. Il défend également la promotion d’une paix juste et durable avec la création d’un Etat palestinien sur la base des résolutions de l’ONU.

-Autres forums

      Forum social mondial Belém (Brésil) 27 janvier - 1er février 2009:

 Les FSM sont, depuis leur création en 2001, des espaces de rencontres, de débats et d’actions de tous ceux qui dans leur diversité refusent de subir les conséquences d’une mondialisation néolibérale axés sur la bourse, la « marchandisation » et les profits des multinationales. Ils défendent au contraire « la mondialisation » des valeurs de solidarité et des actions pour « un autre monde possible et nécessaire ». 

      Africités : les Sommets Africités organisés tous les trois ans alternativement dans les différentes régions d’Afrique constituent un temps fort dans l’impulsion du processus de décentralisation en Afrique, et dans la réflexion sur la place et le rôle des gouvernements locaux dans la gouvernance et le développement des pays africains ; ils sont un moment privilégié d’évaluation de la mise en œuvre des politiques et des programmes de coopération dans le domaine de la décentralisation. En septembre 2006, le réseau « FALP pour des métropoles solidaires », coordonné par Nanterre, a organisé une session sur le thème « Le Forum d’Autorités Locales de Périphérie (FALP) et les banlieues africaines ».