Question de la semaine

Combien y a-t-il d'éco-quartiers à Nanterre?
 
facebook


Accueil Actualités Nanterre, une municipalité pionnière en matière d’écologie
Nanterre, une municipalité pionnière en matière d’écologie PDF Imprimer

okesplanade-charles-de-gaulEconomies d’énergie, préservation de la biodiversité, valorisation de l’éco-mobilité, éducation à  l’environnement : depuis plusieurs années, la ville de Nanterre démontre son volontarisme en matière d’écologie urbaine. La municipalité a même été régulièrement en avance par rapport aux obligations législatives et/ou règlementaires. Petit abécédaire comparatif.

B… comme Bio dans les cantines : à Nanterre, le bio a été introduit dans la restauration collective municipale en 2009 (engagement du contrat municipal N°66), y compris pour les cantines scolaires (écoles maternelles et primaires). Au 1er juin 2011, pourtant, il n’existe aucune obligation dans ce domaine pour les collectivités territoriales : l’article du Grenelle 1 sur le bio concerne en effet uniquement les administrations de l’Etat.
Téléchargez "Focus sur la restauration à Nanterre, introduction du bio dans les cantines csolaires et au self municipal".

B… comme Biodiversité : sur cette question, particulièrement, Nanterre est en avance par rapport aux obligations inscrites dans le Grenelle 2 sur la politique de préservation de la biodiversité, obligations qui devaient entrer en vigueur à partir de 2010. (A noter : les décrets d’application de cette loi n’ont pas été publiés.)
Nanterre gère ainsi un rucher municipal depuis 2006.
La ville a d’autre part inscrit dès 2007 dans son PLU (Plan Local d’Urbanisme) deux objectifs importants : favoriser la biodiversité et préserver les ressources naturelles. Téléchargez "la biodiversité dans le PLU", préconisations février 2011.
Enfin, les inventaires faunistiques et floristiques ont été réalisés à Nanterre par des agents du service de l’Environnement à partir de 2008. Téléchargez l'inventaire des insectes sur les espaces verts de la commune de Nanterre et les inventaires faunistiques sur les espaces verts de Nanterre.

C… comme Climat : là encore, Nanterre a plusieurs années d’avance sur la loi. La ville a adopté son premier Plan Climat Territorial dès 2007, alors qu’il ne sera rendu obligatoire par les lois du Grenelle 2 qu’à partir du 31 décembre 2012.
Ainsi, Nanterre s’est engagée dans les économies d’énergie et la réduction des émissions de carbone bien avant que la loi ne l’y oblige !
Le Grenelle 1 impose le niveau BBC (Bâtiment Basse Consommation) pour tout nouveau dépôt de permis de construire à partir de 2012 –et le niveau « énergie positive » à partir de 2020.
Sur son patrimoine communal, la ville de Nanterre cherche à aller au delà des réglementations environnementales : l’Institut Médico-Educatif Fernand OURY qui a été livré en janvier 2011 est un bâtiment basse consommation, l’école A.SAYAD dont le permis a déjà été déposé sera quant à elle un bâtiment zéro énergie.
Pour l’ensemble des constructions nouvelles, l’objectif est depuis 2007 l’obtention du label “haute performance énergétique”. Concrètement, cela correspond à un niveau de performance supérieur de 10% à celui exigé par la législation (règlementation thermique de 2005).
Il s’agit aussi de systématiser, pour chaque opération, l’utilisation d’une énergie renouvelable et d’obtenir la certification “Habitat/Environnement” pour toute construction neuve.
Téléchargez la présentation du Plan Climat territorial.

E… comme Eau : la question de la récupération des eaux pluviales et de ruissellement intéresse Nanterre depuis 2004, date de la création du parc des Chenevreux, qui a mis en place une gestion écologique de ces eaux, afin de les réutiliser. D’autre part, une incitation à la mise en place de toitures végétalisées et à la limitation de l’imperméabilisation est inscrite au PLU de Nanterre depuis 2007. Récupération et réutilisation des eaux pluviales et usées sont imposées par les lois Grenelle 1 depuis 2009.
A noter enfin que le futur quartier de la ZAC centre Sainte-Geneviève sera chauffé grâce à un système innovant de récupération de chaleur des eaux usées.

E…  comme Education à l’environnement : le développement durable a été introduit au niveau national dans les programmes scolaires en 2004. Là encore, Nanterre était pionnière : des ateliers d’éducation à l’environnement ont été mis en place par la ville en direction des écoles primaires dès 1998. Les ateliers potagers datent, eux, de 2003.
jardindecouvertes098A noter que Nanterre a créé en 1998 dans le quartier du Mont-Valérien un « jardin des découvertes », à  vocation pédagogique : il permet d’accueillir les enfants des écoles qui suivent les ateliers d’initiation à la nature –et est ouvert au public une ou deux fois par an (en juillet lors des “portes ouvertes au jardin”, le 8 mai dernier lors du « dimanche aux jardins »). Lire à ce sujet "Balade en Pedibus jusqu'au jardin des découvertes". 

R … comme Réduction des risques phytosanitaires : le Plan Vert mis en place à Nanterre a instauré dès 2006 la gestion différenciée des espaces verts de la ville, avec une réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires et la formation des jardiniers à des techniques de jardinage plus respectueuses de l’environnement. Au niveau national, le Plan éco-phyto édicté suite au Grenelle pose comme objectif la réduction de 50% de l’utilisation des pesticides, réduction à réaliser sur 10 ans à partir de 2008. Téléchargez "La gestion différenciée à Nanterre : l'éco-jardinage". 

T … comme Transports durables : dès 2003, la municipalité a adopté volontairement un Plan de Déplacement Urbain permettant d’agir sur un rééquilibrage des déplacements -alors que ce type de plan d’action n’est obligatoire que pour les villes de plus de 100 000 habitants. Concrètement, Nanterre défendait une revalorisation des autobus, l’augmentation de la part des modes de mobilité doux (piéton, vélo…) ainsi que la création d’un environnement favorable aux transports durables.
Enfin, d’autres actions en faveur de l’éco-mobilité ont été mises en place à Nanterre :
-le prêt de vélos au personnel communal pour des déplacements professionnels ponctuels.
-des prêts longue durée de vélos au personnel communal
-le choix de véhicules électriques pour la flotte communale:  28% de véhicules électriques sur un total de 241 véhicules communaux.

A lire sur le même sujet: les réalisations pilotes à Nanterre

 


+ 74
+ 0
 

Désolé, vous ne pouvez pas laisser d'avis.